mercredi 16 janvier 2013

Accompagner la décroissance...




Un jour, dit la belle légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou ? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ! ».

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part ».

Cette belle légende est rapportée par Pierre Rabhi, un petit colibri : 50 kgs tout mouillé ! Comme il aime à se présenter lui-même... Agriculteur, philosophe et essayiste français d'origine algérienne, inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». Il défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et préservant les ressources naturelles.

Le lien vers son site :

Le blog de Pierre Rabhi :

« L’agroécologie est pour nous bien plus qu’une simple alternative agronomique. Elle est liée à une dimension profonde du respect de la vie et replace l’être humain dans sa responsabilité à l’égard du vivant ». Initiée par Pierre Rabhi, l’association Terre & Humanisme oeuvre depuis 1994 à la transmission de l’agroécologie pour l’autonomie alimentaire des populations et la sauvegarde des patrimoines nourriciers. Le site de l’Association :

Les Colibris, ce sont tous ces individus qui inventent, expérimentent et coopèrent concrètement, pour bâtir des modèles de vie en commun, respectueux de la nature et de l’être humain. Le lien vers le Mouvement des Colibris, qui incite chacun à « faire sa part » :

Un des sites d’information sur la décroissance :

Le lien vers le Festival Ecologie au Quotidien, organisé par des amis, dans la Drôme, avec tout le programme 2013 (c'est pour bientôt, le 25 Janvier !), pour « faire sa part », au quotidien :