mercredi 19 janvier 2011

Les animaux sont bénis !



MADRID — Des chiens, des chats, des hamsters, des canards et même des cochons ont défilé lundi dernier, le 17 Janvier, dans les églises espagnoles pour être bénis à l'occasion de la Saint-Antoine, le saint patron des animaux.

"Que Dieu bénisse cet animal et que Saint-Antoine le protège de tous les maux", récitait le père Juan Villar, le prêtre de l'Eglise Saint-Antoine de Madrid, en aspergeant d'eau bénite les animaux apportés par leurs propriétaires, même les chats, qui n'apprécient guère.

Une fois bénis, les animaux étaient conduits en procession à travers le quartier de Chueca, dans le centre de la capitale.

A côté de la file de fidèles venus faire bénir leurs animaux, d'autres se pressaient devant une petite fenêtre de l'église où étaient distribués des petits pains, fabriqués selon une recette secrète de manière à rester moelleux pendant longtemps.

Chaque fidèle recevait trois petits pains, dont l'un, selon la tradition, doit être conservé durant une année entière près d'une pièce de monnaie afin de lui apporter travail et santé et garantir la bénédiction du saint.

La fête de Saint Antoine Abad constitue une tradition très ancrée à Madrid, où elle est célébrée depuis le début du 19ème siècle à l'exception de quelques parenthèses.

Le rituel est observé à travers toute l'Espagne, comme à Burgos, dans le nord, ou aux Baléares où l'évêque d'Ibiza et Formentera, Vicente Juan Segura, a béni lui aussi les animaux. Malheureusement cette bénédiction est bien sélective, et bon nombre de sous-prolétaires animaux n'y ont pas droit, notamment les pauvres millons de bêtes des univers concentrationnaires que sont les élévages en batterie, où animal signifie uniquement profit et viande à manger ! Paix à leur âme sacrifiée !

D’après l’AFP.