mercredi 31 mars 2010

La traditions des oeufs


Les oeufs de Pâques décorés

La tradition d'offrir des oeufs décorés est bien antérieure au christianisme. L'œuf est symbole de vie et de renouveau ; c'est l'image d'une vie nouvelle. Il était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.

Comme il était interdit de manger des oeufs pendant le carême, on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs. Alors à partir du moyen-âge, l'habitude fut prise de s'offrir des oeufs décorés.

L'œuf de Pâques a donné naissance à beaucoup de coutumes très diverses selon les pays. Les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine connaissent une tradition qui remonte au Haut moyen age, d'une bénédiction et d'une distribution d'œufs teints au début ou à la fin de la grande Célébration Pascale. En occident, la tradition chrétienne remonte aux 12-13eme siècles.

En Pologne, comme en Russie, la tradition la plus typique est la peinture et la décoration de l'œuf de Pâques. En Norvège et en Pologne, il y a des petits combats d'œufs. En Allemagne, on accroche des oeufs décorés à la main aux branches dans les arbres. En Pologne et en Italie, on décore la table avec des oeufs pour le repas de Pâques. En Russie, on porte des oeufs au cimetière sur les tombes de la famille.

Mais le symbolisme chrétien des oeufs de Pâques s'est perdu dans le temps : la vie nouvelle de la résurrection.

Les œufs de Pâques précieux

Le roi Louis XIV, distribuait en personne des oeufs peints à la feuille d'or à ses courtisans.

A la cour des rois d'Angleterre et des rois de France on offrait des oeufs magnifiques. La surprise contenue dans l'œuf est une tradition qui remonte au 16ème siècle, et certaines sont même passées à l'histoire tant elles étaient exceptionnelles : c'est le cas de la statuette de Cupidon renfermée dans un énorme oeuf de Pâques offert par Louis XV à Madame du Barry.

Les oeufs de Pâques en chocolat

Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, en France, qu'on décide de vider un oeuf frais et de le remplir de chocolat. Puis, on a fait carrément des oeufs en chocolat. On les cache dans le jardin et les enfants doivent les trouver.

Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui les ramènent de Rome. Dans les pays germaniques, c'est le lièvre ou le lapin qui les dépose dans les jardins.

Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'œufs de Pâques privilégiés, d'autres animaux peuvent également tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne).

Alors recherchez bien dans votre jardin ou sur votre balcon, en vous souhaitant de Joyeuses Pâques à tous, petits et grands !


Et pour découvrir l'histoire des merveilleux Oeufs de Fabergé, rendez-vous sur le site : http://ecoute-les-fleurs.blogspot.com/