mercredi 28 octobre 2009

Aimer la terre













Tu dis que tu aimes les fleurs, tu les coupes.
Tu dis que tu aimes les bêtes, tu les manges.
Tu dis que tu aimes les oiseaux, tu les mets en cage.
Quand tu dis que tu m’aimes, j’ai peur !
Jacques Prévert

Une "exploitation" agricole disparaît toutes les vingt minutes en France... L'Union Européenne ne produit que 25% de ses besoins alimentaires en protéines végétales et demeure totalement dépendante du commerce extérieur et du pétrole pour les 75% restants... 852 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde tandis qu'un quart de la nourriture mondiale est jeté sans être consommé... Les ménages occidentaux ne dépensent plus que 18% de leur budget dans leur alimentation. En contrepartie, plus de 90% de la surface agricole du monde industriel est aujourd'hui inondée de pesticides...

Mais heureusement, l'alternative agroécologique existe !

C'est à sa promotion et à sa démultiplication que l'association Terre & Humanisme travaille depuis sa création en 1994.

Un contexte mondial de confiscation des droits et des biens vitaux

La démarche de Terre & Humanisme se base sur le tragique constat qu'en dépit des ressources planétaires abondantes et des savoirs et savoir-faire humains hautement performants, les besoins les plus vitaux à savoir la nourriture, l'eau potable et les soins pour tous ne sont pas satisfaits. Ces besoins constituent pourtant un droit légitime à toute existence. Cette légitimité est confisquée à des êtres humains chaque jour plus nombreux, par les excès d'une idéologie faisant de l'accaparement, de la violence militaire et économique, de la dilapidation, du pillage et des nuisances une norme d'existence imposée à toute la planète.

Restaurer l'accès aux ressources vitales pour tous

Avec ses membres actifs sur le terrain et ses actions au Nord comme au Sud, l'association Terre & Humanisme entend mobiliser toutes ses énergies et ses compétences pour servir et contribuer à restaurer cette légitimité. Pour répondre à cette mission, Terre & Humanisme s'appuie sur l'agroécologie comme éthique et pratique agricole visant la souveraineté alimentaire des populations et la sauvegarde de notre terre nourricière, bases de toute société équilibrée et véritablement durable.

Elle considère le respect de la terre nourricière et la souveraineté alimentaire des populations sur leurs territoires comme les bases essentielles à toute société équilibrée et durable.

Approche globale, elle inspire toutes les sphères de l'organisation sociale : agriculture, éducation, santé, économie, aménagement du territoire... Et adaptable à tous les biotopes, au Nord comme au Sud, accessible à tous, l'agroécologie présente des avantages à tous les niveaux :

- Des avantages écologiques : fertilisation organique des sols ; optimisation de l'usage de l'eau ; respect et sauvegarde de la biodiversité ; lutte contre la désertification et l'érosion...

- Des avantages économiques : alternative peu coûteuse, notamment au niveau du transport ; relocalisation de l'économie par la valorisation des ressources locales…

- Des avantages sociaux et sanitaires : production d'une alimentation de qualité, garante de bonne santé ; autonomie alimentaire des individus et stabilisation des populations sur leurs terres ; revalorisation du rôle des paysans dans les sociétés ; création et renforcement des liens sociaux...

Pour la reconnexion de l'humanité et de la terre qui la nourrit

Face à un mode d'existence de plus en plus minéralisé, mécanisé, virtualisé et hors sol, nous devons avec modestie travailler à la cohésion de l'espèce humaine et à sa reconnexion avec la terre, seule garante de sa vie et de sa survie.

Au-delà d'une pratique agricole, l'agroécologie est une insurrection des consciences qui pourrait bien être à l'origine d'une véritable mutation sociale. Nous sommes tous concernés, alors en route vers une révolution agriculturelle !

"L'agroécologie est pour nous bien plus qu'une simple alternative agronomique. Elle est liée à une dimension profonde du respect de la vie et replace l'être humain dans sa responsabilité à l'égard du Vivant". Pierre Rabhi

Vers le site de Pierre Rabhi, TERRE et HUMANISME : http://www.terre-humanisme.org/

En illustration : L'Angélus, de Millet