mercredi 7 octobre 2009

Bonne récolte d'automne









De retour de Paris, voici quelques bonnes adresses issues de mes rencontres durant le Salon Zen, où j’ai exposé mes peintures et présenté mes activités de stages et formations, entourée de voisins fort sympathiques :

Les Mandalas du Monde :

Les Mandalas sont présents dans toutes les civilisations... et aussi dans la nature. Ils sont une invitation à la méditation, au bien-être, au calme, afin de se ressourcer et d’être en paix avec soi-même. Patrick Galoche, de formation supérieure (Science Po à Strasbourg) s’est intéressé depuis plusieurs années à beaucoup de traditions et spiritualités du monde. Il a observé notamment que toutes ont en commun les mandalas, ces représentations du monde et du cosmos qui allient art pictural, géométrie sacrée et dont le sens se révèle sans cesse, à chaque nouveau regard. Il a créé une entreprise « Mandalas du Monde » pour offrir à chacun la possibilité de découvrir et d’inviter chez soi les belles énergies issues de ces œuvres sous forme de posters, cartes et reproductions diverses. D’autre part, et parce que cette forme d'expression appartient à l’humanité entière, il lui a paru nécessaire de partager une partie des revenus de ce projet : une part du montant de nos achats est reversée à une association humanitaire.

Sabda, le son du gong :

Dans l’histoire de la Chine, les gongs sont mentionnés pour la première fois chez le peuple HISYU, qui fleurit aux alentours de 500 ans après J.C. Dans la chine ancienne le gong était utilisé pour marquer le début ou la fin d’un événement important, spécialement au sein des familles nobles ou dans la cour impériale. En tant qu’instrument de musique le gong était utilisé au cours de célébrations variées, à l’occasion de cérémonies funéraires, de chants et de pièces de théâtre. Dans les cercles asiatiques hautement cultivés il était l'instrument incontournable de tout orchestre digne de ce nom. En Inde et au Tibet le gong a toujours eu une place prépondérante dans les temples où il rythme encore de nos jours les cérémonies, les méditations et les offrandes.

Le gong, avec sa forme circulaire métallique, est généralement composé d’un alliage de cuivre et d’étain (du bronze). La majorité des gongs sont suspendus à un support par une corde qui passe à travers deux trous percés sur leurs rebords. Il existe un grand nombre de gongs de formes et de tailles diverses. Le gong de l'Univers est plutôt utilisé pour la méditation et la musique, et le gong du Vent est utilisé dans la thérapie et la danse du lion. De nos jours on utilise les gongs pour débuter et terminer une séance de méditation ou de yoga ainsi que dans la ré-harmonisation et l’épanouissement des chakras.

Un centre de méditation Zen Coréen sur Paris :

Selon le Maître Zen Kyong Ho, voici notre programme de travail :

Ne souhaite pas être en parfaite santé. Dans la parfaite santé, il y a avidité et désir. Ainsi, un ancien a dit : « Transforme en bonne médecine la souffrance de la maladie ».

N’espère pas une vie sans problème. Une vie facile mène à un esprit paresseux et qui juge les autres. Ainsi, un ancien a dit : « Accepte les anxiétés et les difficultés de cette vie ».

Ne t’attends pas à ce que ta pratique soit toujours dégagée d’obstacles. Sans obstacles, l’esprit qui recherche l’illumination risque de s’éteindre. Ainsi, un ancien a dit : « Atteints la délivrance dans les soucis ».

N’espère pas pratiquer sérieusement et ne pas éprouver l’étrange. La pratique sérieuse qui élude l’inconnu aboutit à un faible engagement. Ainsi, un ancien a dit : « Aide la pratique sérieuse en traitant en ami tout démon ».

Ne t’attends pas à finir facilement ce que tu as entrepris. S’il t’arrive d’acquérir quelque chose facilement, ta volonté s’affaiblira. Ainsi, un ancien a dit : « Essaie encore et encore de parachever ce que tu es en train de faire »

Fais-toi des amis, mais n’espère aucun profit pour toi-même. L’amitié seulement pour soi-même détériore la confiance. Ainsi, un ancien a dit : « Acquiers une amitié endurante avec pureté dans le coeur ».

N’attends pas des autres qu’ils suivent ta direction. Lorsqu’il arrive que les autres aillent avec toi, il en résulte de l’orgueil. Ainsi, un ancien a dit : « Sers-toi de ta volonté pour apporter la paix parmi les gens ».

N’attends aucune récompense pour un acte charitable. Attendre quelque chose en retour mène à un esprit qui manigance. Ainsi, un ancien a dit : « Jette la fausse spiritualité comme une paire de vieilles chaussures ».

Ne recherche pas de profit en plus de ce que vaut ton travail. L’acquisition de faux profits fait de toi un idiot. Ainsi, un ancien a dit : « Sois riche dans l’honnêteté ».

N’essaie pas de rendre ton esprit clair au moyen de pratiques sévères. Tout esprit en arrive à détester la sévérité, et où est la clarté dans la mortification ? Ainsi, un ancien a dit : « Dégage une voie à travers la pratique sévère ».

Sois à la hauteur de tout obstacle. Bouddha a atteint l’illumination suprême sans limitation. Les chercheurs de vérité sont formés dans l’adversité. Lorsqu’ils font face à un obstacle, ils ne peuvent être vaincus. Alors, tranchant librement, leur trésor est grand.

Les bonnes adresses :

Les Mandalas : http://www.mandalasdumonde.fr/index.php
Les Gongs : http://www.sabda.fr
Le Centre Parisien du Zen Coréen : http://www.kwanumzen.fr/

Bon courage et plénitude d'automne assurée…

En illustration : une photo du stand de l'Atelier du Laurier Rouge, et les images des bonnes adresses...