mercredi 2 septembre 2009

Manipulation mentale médiatiquement incorrecte
















Une fois n’est pas coutume (peut-être deux ou trois fois non plus d’ailleurs), je ne vais pas faire dans la légèreté ni dans la dentelle, car l’heure est grave…

« Lorsqu’une poignée d’humains, assoiffés de pouvoir absolu, veut prendre le pouvoir sur nos vies, ils disposent d’une arme absolue pour y arriver : nous faire peur. Et les médias s’emploient merveilleusement bien à nous maintenir dans la peur du réchauffement climatique, de la crise financière, de la crise économique et de son lot de licenciements, mais surtout, dans la peur de ce méchant virus d’une grippe inventée de toutes pièces. » Jean-Jacques Crèvecoeur (Chercheur en médecine quantique, philosophe, spécialisé dans l’étude critique du fonctionnement des sciences, en particulier l’épistémologie de la médecine, auteur de nombreux ouvrages et conférencier international).

Vous avez dit manipulation ?

A l’aube d’une rentrée où l’entretien de la peur sera au centre des préoccupations médiatiques, voici tout d’abord une petite définition empruntée à l’Encyclopédie Wikipedia :

« On parle de manipulation mentale lorsqu'un individu, ou lorsqu'un groupe d'individus, exerce une tentative de prise de contrôle de l'esprit et du comportement d'une personne ou d'un groupe, en usant de techniques dites de persuasion ou de « suggestion mentale », en cherchant à contourner les capacités critiques et/ou d'auto-critique de la personne, c'est-à-dire sa capacité à juger ou à refuser des informations ou des injonctions.

Certaines formes de manipulations pourraient être altruistes, mais la notion de manipulation mentale est généralement négativement connotée, évoquant les manipulateurs aux comportements égoïstes ou malveillants.

Des formes extrêmes en seraient par exemple le lavage de cerveau ou des manipulations conduisant au suicide, ou à des comportements collectifs de type totalitaire et génocidaires. »

Des informations politiquement incorrectes

Pour poursuivre, voici également quelques informations, dont certaines sous forme de questionnement, que vous ne retrouverez ni dans vos quotidiens régionaux, ni au journal de 20 heures. Ces informations sont rassemblées et partagées par de nombreux dénonciateurs de la manipulation massive au sujet de cette fameuse grippe annoncée et de son remède programmé de longue date :

- Plusieurs pays ont décidé de ne plus recommander l’utilisation du Tamiflu comme antiviral, après avoir constaté que ce médicament posait beaucoup plus de problèmes qu’il n’en résolvait.
- Mais par contre en France, c'est directement l'armée qui le produit ! 77 millions de comprimés de Tamiflu fabriqués par la Pharmacie Centrale des Armées, près d'Orléans : depuis Mai 2009, la Défense s'est discrètement, mais très rapidement, mobilisée pour faire face à la pandémie prévue mais non effective...
- Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé dès Août 2008 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?
- Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe au Mexique ? ... là où justement, le foyer de la soit-disant pandémie a pris naissance !
- Un sondage en Angleterre a révélé que 30 à 50 % des infirmières et des médecins refuseraient de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’il ne présentera pas assez de garanties quant aux tests d’innocuité.
- Pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ?
- Plusieurs associations sans but lucratif ont saisi le pouvoir judiciaire de leur région (en France, en Autriche, en Belgique, aux USA) pour l’informer qu’elles étaient au courant des préparatifs d’un crime contre l’humanité. Et la loi prévoit que, lorsqu’on est au courant qu’un génocide ou qu’un meurtre se prépare, on a le devoir d’informer un juge d’instruction et de demander une ouverture d’enquête. Sinon, se taire consisterait en un délit : celui de complicité de meurtre. A ce propos, on pouvait lire la semaine dernière dans un quotidien régional qu’il est prévu 134 morts de la grippe A H1N1 sur un certain département, cet hiver… pourquoi 134 ??? On se demande…
- En Australie, toutes les compagnies d’assurance professionnelle protégeant les médecins ont déclaré qu’elles refuseraient de couvrir les médecins au cas où ils seraient attaqués par des patients qui seraient victimes des conséquences des vaccins… En Belgique, l’assurance Ethias Familiale refuse d’assurer les particuliers pour les risques liés au vaccin A H1N1. Aux USA, les dommages causés par les vaccinations sont tellement graves et énormes que pas une seule compagnie d’assurance n’accepte d’en couvrir les risques.
- Aux Etats-unis, la secrétaire d’état US à la santé, Kathleen Sebelius, a signé un décret conférant une totale immunité juridique aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire (de la part des éventuelles victimes de ces vaccins, soit pour effets secondaires indésirables, soit pour décès).
- De plus en plus de médecins et d’épidémiologistes renommés prennent position, en dénonçant l’OMS, les médias et les dirigeants politiques qui font beaucoup trop de bruit autour d’une grippe qui tue bien moins de personnes que la grippe saisonnière habituelle (en France, de 1500 à 2000 personnes par an / Sources de l'Institut Pasteur), bien moins que l'alcool (23000 décès annuels en France), bien moins que les accidents de la route (4443 morts en 2008 sur les routes françaises), beaucoup moins que les maladies nosocomiales (4000 décès suite à une infection directe dans les hôpitaux en France), beaucoup moins que le problème de la faim ( 1 milliard de personnes dans le monde, soit une personne sur six), et beaucoup, beaucoup moins que la seule eau non potable et polluée utilisée au quotidien par des milliards d'habitants dans les pays sous-développés ou en voie de le devenir, problèmes pour lesquels l'OMS ne bouge pas d'un iota.

Des questions donc…

Comment se fait-il que l’entretien de cette peur soit si facile et non déjoué ?

Comment se peut-il qu’autant de personnes n’exercent aucun discernement face à cette grippe totalement virtuellement mortelle, et face à une réponse médicale pas du tout virtuelle mais peut-être dangereuse ?

En l’absence de réponse, cultivons le rire …

Aussi, je vous invite à regarder les excellentes et très drôles vidéos de Jean Marie Bigard (et oui, très intéressant ! si, si), sur un autre sujet, mais concernant le même type de manipulation mentale et mondiale, dans le seul but d’entretenir une peur, une panique, afin de contrôler plus facilement une situation donnée (donnée par qui, d’ailleurs ?) :

http://www.bigard.com/index.php?option=com_content&task=view&id=80&Itemid=82

Ou , très sérieusement, car ça ne fait pas rire du tout !

Une spécialiste parle des vaccins et leur dangers, pour visionner des conférences de Sylvie Simon, journaliste et écrivain :


Lire le communiqué du Syndicat des Infirmiers et Infirmières qui, sans remettre en question les vaccins en général, dénonce très fermement aujourd'hui cette vaccination massive et dangereuse :


Voir également la circulaire du Ministère de l'Intérieur, à laquelle les infirmiers font référence, et qui vaut son pesant d'or !!! Entre nous, je me demande ce que le gouvernement entend par "traçabilité infaillible", une puce électronique comme pour les bovins ?


Un médecin de l'Ile de la Réunion, pas content du tout, s'exprime dans une lettre ouverte à Madame la Ministre Roselyne Bachelot :


Et puis quelques petites leçons philosophiques tout à fait rafraîchissantes, d’une Ghislaine Lanctôt, ex-médecin très opposée depuis longtemps aux vaccins et manipulations abusives et médica-menteuses, mais très en forme après ses deux mois de prison :

http://www.dailymotion.com/video/x9mb4h_mouton-noir-depechetoi-devoluer-1_webcam

http://www.dailymotion.com/video/x9mahe_mouton-noir-depechetoi-devoluer-2_webcam

Enfin, un petit rajout de dernière minute (quelques jours après la parution de cet article) - voici le lien vers l'émission de télévision "C dans l'air" diffusée le 7 septembre sur la 5, qui résume bien craintes et septicisme ambiant, et qui revalorise quelque peu la triste opinion que je portais sur les médias (mea culpa):


En illustration : affiche dans les rues de Venise, une photo de Mudita, piochée dans la collection et qui vient à point nommé.