mercredi 19 novembre 2008

1968 - 2008...

La révolution de mai 68 en France souffle ses 40 ans. Mai 68, a été à bien des égards, une libération et une explosion de la parole : "la parole est à nous" pouvait-on lire, ou encore "expression libre" ou "vive l’exclamation !"…

De ces slogans qui ont fleuri sur les murs, les portes et autres cabines d’ascenseur au cours de ce printemps fiévreux, voici quelques perles, tracées hâtivement à la craie, au feutre, à la bombe de peinture, à l’encre, à la chaux. A Nanterre, Odéon, Censier, à la Sorbonne ou à Sciences Po, c’était le temps de L’imagination au pouvoir. Certains slogans, bien d’actualité, n’ont toujours pas été égalés même par nos plus talentueux publicitaires :

"Ne me libère pas, je m'en charge" Nanterre

"Ni robot ni esclave" Censier

"Vous finirez tous par crever du confort" Nanterre

"A bas la société spectaculaire-marchande" Aux Beaux Arts…

"Il faut du rouge pour sortir du noir" Censier

"Exagérer, c'est commencer d'inventer" Censier

"Tout pouvoir abuse, le pouvoir absolu abuse absolument" Nanterre

"Enragez-vous" Amphi Musique de Nanterre

"Parlez à vos voisins !" Censier

"La honte est contre-révolutionnaire" Nanterre

"L’action ne doit pas être une réaction, mais une création" Censier

"Les motions tuent l’émotion" Censier

"Les mauvais jours finiront…" Censier

"Le bonheur est une idée neuve à Sciences Po" Sciences Po…

"Désirer la réalité c’est bien ! Réaliser ses désirs, c’est mieux !" Sorbonne

"Jamais les femmes n’ont été plus belles ni plus fières" Censier

"Tout le monde doit devenir balayeur à temps partiel, pour qu’il n’y ait plus de balayeur à temps complet" Sciences Po

"L’économie est blessée, qu’elle crève !" Censier

"Grâce à l’examen et aux professeurs, l’arrivisme commence à six ans" Faculté des Sciences

"Le pouvoir sur ta vie, tu le tiens de toi-même" Odéon, rue Rotou

"Oublier tout ce que vous avez appris - Commencer par rêver" Sorbonne

"Il faut systématiquement explorer le hasard" Censier

"Soyons à la mesure de nos rêves" Censier

"Espérance : ne désespérez pas, faites infuser davantage" Cour de la Sorbonne

"Soyez réalistes, demandez l'impossible" Censier

Et la meilleure pour la fin : "Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !" Odéon, Sorbonne